A Travellerspoint blog

La fin du voyage à Cuzco

Le tour des ruines. 8 septembre

rain 10 °C

Pour notre dernière journée à Cuzco, nous avons décidé de faire le tour des ruines de la région de Cuzco. C'était très intéressant, mais nous avions un peu le mal de vivre puisque nous avions vidé tendrement un 40 onzes de rhum.
Voyez vous la face de l'Indien dans la montagne?

mini-P_rou_437.jpg

L'expression de l'heure : Grosse Sauce! Imaginez notre réaction lorsque nous avons vu le nom de ce restaurant.

mini-P_rou_457.jpg

Comme je vous l'ai dit, le voyage était long et nous avons dormi un peu!

mini-P_rou_460.jpg

Ha oui, la dernière place que nous avons était Chinchero. Nous sommes arrivés littéralement dans une fête foraine péruvienne. C'était complètement fou. Comme dans le livre de Tintin : Le Temple Du Soleil.

mini-P_rou_463.jpg

Vous pouvez aussi allez voir ces vidéos qui donnent une idée bien meilleure de l'ambiance. Remarquez bien les masques des gens!

http://www.youtube.com/watch?v=l1BEpzaiLyg

http://www.youtube.com/watch?v=mfTADwtHSBU

Posted by charlie49 14:53 Archived in Peru Comments (0)

La fin du voyage à Cuzco

Malheureusement ou heureusement, le voyage avance le chantier achève! 7 septembre

10 °C

Et oui, nous sommes maintenant vraiment épuisés de toutes les histoires qui nous sont arrivées et nous avons seulement le goût de décanter. Le boss de l'agence nous a offert une visite des ruines entourant Cuzco toute l'après-midi. Voici un aperçu de ce que nous avons vu comme paysage.

mini-P_rou_435.jpg

Woin, pas pire cette photo.

De plus, nous avions un guide trop intense! Wow! La première chose qui nous a dit c'est: Est-ce qu'il y a des gens qui parlent anglais?? Calvé de répondre: yes yes, si no problemo!! Aussitôt, le guide s'est mis en mode, espagnol-anglais! Ouf, c'était vraiment drôle. Chaque phrase qu'il disait en espagnol, il la traduisait intégralement en anglais. Mais tout cela pendant 4 heures. Sa phrase fétiche : Saksaywamannnn!!!! Olantaytamboooo!!! Los Incasssss!!! C'était vraiment fou, j'ai jamais vu ça. Voici un portrait ce cet être:

mini-P_rou_447.jpg

Posted by charlie49 14:31 Archived in Peru Comments (1)

LE TREK!!!

Le quatrième jour, que d’émotions! 4 septembre 2007

sunny 15 °C

Nous voici au jour tant attendu depuis des lustres.
Levé à 4heures, début de la marche 4heures 30. Nous avons rejoint les autres du trek à la place centrale d’Aguascalientes. Comme d’habitude, tout le monde a attendu après nous. Je ne sais ce qui s’est passé durant ce trek, mais nous avons été en retard à tous les rendez-vous. Par contre, ce n’était pas des gros retards, des 5-6-7 minutes. Surprenamment, tout le monde était tout le temps en avance et aussitôt que la première minute de retard commençait, les humeurs s’échauffaient. Je ne m’attendais vraiment pas au maintien aussi serré de l’horaire.

On part pour la marche vers le Machu Picchu. Cela représente 3700 marches et un dénivelé de 500 mètres. C’est une marche pas vraiment facile lorsqu’il est si tôt le matin et que tu es habitué de dormir à cette heure là.

mini-P_rou_308.jpg

Chacun va à son rythme et ça m’a pris environ 1 heures. Rendu en haut, c’est un peu la déception. Héhé! Tant de gens se sont rendu en autobus et il faut faire la fille avec eux pour l’ouverture qui est à 6 heures. Bon, on passe facilement par-dessus lorsque nous faisons les 60 mètres manquants et que nous sommes frappés par ça!

mini-P_rou_315.jpg

Vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=UpLbtix30UY

Est-ce que vous avez remarqué que lorsque nous regardons le Machu de ce point de vue, cela forme un visage d’indien?

mini-P_rou_317.jpg

Notre guide nous parle par la suite de l’histoire du Machu Picchu. C’était l’homme avec le ton le plus monotone de la planète terre en ce matin à 6h30. Malheureusement, il n’y pas de soleil et il fait un froid glacial avec la sueur. Francis nous a claqué un petit somme. Haha. C’était bien drôle. Par la suite, nous avons exploré les ruines de la cité d’or. Cette cité avait servit aux Incas tout d’abord pour un centre de culte, mais aussi pour cacher les seigneurs Inca. Les gens les plus importants de l’empire Inca vivaient dans ces lieux. Très peu de gens, même Incas, savaient que cette cité existait.

mini-P_rou_320.jpg

Vue du Machu,
mini-P_rou_322.jpg

mini-P_rou_323.jpg

Remarquez vous le soucis du détails de l'architecture Inca?
mini-P_rou_325.jpg

Quel beau arbre!
mini-P_rou_342.jpg

Mais avec quoi cette roche tient?
mini-P_rou_347.jpg

Voilà la prison Inca! Ils bandouillaient les malfaisants avec des cordes bien attachés et ils les laissaient mourir en avant des petits bancs formés par la roche.
mini-P_rou_348.jpg

Voilà la pièce maîtresse de l'empire Inca! Cette pièce a, roulement de tambour....... 32 côtés. C'est un casse-tête incroyable! Magnifique!
mini-P_rou_352.jpg

Encore une photo pour toi papa! héhé, le gps nous prouve que les quatres coins de cette roche sont bien dirigés vers les quatres points cardinaux! Haaaa, les incas. Ça coche comme on dit si bien!
mini-P_rou_350.jpg

Après avoir exploré les ruines, nous nous sommes aventurés dans le sentier du Wayna Picchu. C’est un sentier très intéressant et étroit qui nous amène sur le nez de la tête de l’indien.

mini-P_rou_358.jpg

Vidéo: http://www.youtube.com/watch?v=x6rZ5zABYYM

Charlie et le Machu Picchu!
mini-P_rou_368.jpg

mini-P_rou_378.jpg

Nous avons descendus et passé la fin de la journée dans ces magnifiques ruines!

mini-P_rou_372.jpg

Le Putucusi.
mini-P_rou_385.jpg

Quand même vraiment nice comme photos.
mini-P_rou_390.jpg
mini-P_rou_391.jpg

mini-P_rou_394.jpg

Fraaaaanck, essaye pas d'enfourcher le lama!!!!!
mini-P_rou_397.jpg

mini-P_rou_399.jpg

mini-P_rou_401.jpg

Nous avons eu la chance de voir le couché de soleil!
Bon, quelles vous avez le plus?????

mini-P_rou_411.jpg

mini-P_rou_412.jpg

mini-P_rou_413.jpg

Quand même majeure comme photo!
mini-P_rou_415.jpg

Les trois mousss du GCIUS!
mini-P_rou_418.jpg

Vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=w7LeObIcEhE

Déroulement de la situation avec notre chum Freddy. Rien de va plus! Freddy n’a pas réussi à faire changer les billets de train pour le lendemain, alors nous n’avons pas de moyen de redescendre à Cuzco. Le problème est que nous ne voulons pas acheter d’autres billets. Ça nous avait coûté assez cher. Alors, c’est au moment où nous relaxions finalement les 6 gciusiens ensemble que le déroulement de la fin commença. Martin et Payaso étaient parti se coucher et les autres, nous avions décidé de prendre quelques bières pour relaxer un peu. Malheur, nos deux supposés dormeurs arrivent en courant en panique. Qu’est-ce qui se passe? Freddy a appelé le boss de l’agence et a accusé notre guide Antonio d’avoir volé les billets de train et qu’il fallait que l’agence paye pour que nous revenions. Ouf, ça commençait à chauffer et à ne pas faire de sens cette histoire là! Martin et Payaso décident donc d’appeler la sœur de Freddy au Québec pour savoir quoi faire. Entre temps, je pète les plombs et décide de trouver Freddy et de lui demander les vraies affaires. Jacinthe, Phil G et Francis me suivent en ayant peur que je frappe Freddy. Je n’avais naturellement pas cette intention de plus que ça aurait tellement compliqué les choses. Je fais donc signe à Freddy de nous suivre à la plaza de Arma, lieu neutre où il n’aurait pas de danger ni pour lui ni pour nous. Grosse discussion et gros bulshitage de Freddy encore une fois. Il raconte que c’est la faute de l’agence et qu’il va tout arrangé et que blablabla. Ouf, pauvre homme. Payaso arrive en courant et ça adonnait bien puisqu’il nous cherchait. Petite coïncidence ici. On dirige Freddy pour qu’il parle à sa sœur au Canada. Ça se complique! Entre temps, Francis n’aime vraiment pas ce qu’il voit et décide d’aller chercher la Police. Merci Francis! Je me retrouve devant un policier péruvien à devoir tout raconter l’histoire depuis le début et tout ça en espagnol! Ouf, effort intellectuel! Finalement, je réussis à bien faire comprendre la situation au policier et Freddy boulshit encore et encore pour essayer de trouver un moyen de s’en sortir. La situation est la suivante : il faut se lever à 4heures du matin pour pouvoir remplacer possiblement les billets de train. C’est notre seule chance. Nous avons un point de rendez-vous avec le policier et Freddy. Si ce Freddy ne se présente pas, il est foutu selon le policier!

Je vais finir cette histoire dans cette partie de blog, puisque ce n’est pas la partie qu’il faut se souvenir du trip. 5 septembre, tout le monde se rencontre à la gare de train. Malheureusement, nous ne pouvons pas échanger les billets de train, mais ce n’est pas grave, nous voulons nous diriger vers Cuzco pour savoir toute l’histoire. Est-ce que c’est l’agence qui est fautive ou c’est Freddy? Nous prenons le train et nous dormons quasi tout le long du parcours. Le terminus se fait à Ollantaytambo. En descendant du train, il y a une mare de gens. Il y a autant de gens qui veut nous vendre pleins de cosins que de gens qui débarque du train. On se dirige vers les autobus pour partir vers Cuzco et qui m’apparaît en plein visage? Antonio, notre guide! Il était là pour s’assurer que nous allions à l’agence pour régler toute l’affaire. Il s’est fait réprimander énormément par son boss et ça lui prend des preuves qu’il n’est pas fautif dans toute cette histoire. On prend le troisième bus de la file qui se rend à Cuzco. Pourquoi je ne sais pas, mais quand je rentre dans le bus, je fais face à face avec notre chum Freddy. Ouf, que de coïncidence! Bon, c’est juste un avantage pour nous, parce que nous pourrons nous diriger directement à l’agence pour savoir toute l’histoire.

Nous sommes arrivés à Cuzco, on débarque du bus. Freddy vient me voir personnellement et il commence à me raconter des histoires, mais d’une toute autre manière. Il doit téléphoner, je lui dis que je vais écouter et qu’il n’a pas le choix. Je ne suis vraiment pas d’humeur à blaguer. Après son téléphone, Freddy se colle encore sur moi d’une drôle de façon et je commençais à savoir ce qui se passait. Premièrement, j’avais tout compris son téléphone, il parlait à sa femme et il lui avait donné un point de rendez-vous en face de l’agence avec l’argent. Ha ben! On parle d’argent ici. Comment ça? Alors, il commence à me dire qu’il veut seulement me parler à moi et qu’il veut que les autres s’en aille et patati et patata. J’ai rapidement compris ce qu’il voulait. C’était de ne pas perdre la face devant tout le monde. Et bien, il me raconte tout. Il me dit que c’est lui qui a pris l’argent de surplus et qu’il n’avait pas de travail et qu’il avait une famille, des choses à acheter pour vivre comme de la nourriture et tout! Je lui aie automatiquement dit que nous voler n’était certainement pas un travail! En tout cas, maintenant tout est clair, c’est lui qu’il voulait s’en mettre plein les poches. Il nous a remis 125$ US chacun. Ça fait quand même 750$ US!!!! Je ne comprends pas comment il pensait s’en tirer comme ça. Il pensait vraiment que 6 personnes intelligentes allaient se faire baiser par un coup pareil. Le montant était trop élevé. Nous sommes allé à l’agence et nous avons du faire une déclaration et raconter toute l’histoire au boss de l’agence et à Antonio. Finalement, le boss, Luis Alberto, était très gentil et il était très déçu de toute cette histoire pour nous. Il a compris assez rapidement la situation. Mais là, il y avait un autre problème. C’est que Freddy avait fait une plainte à Aguascalientes contre l’agence à iPeru. C’est comme la police des touristes au Pérou. Il fallait donc aller à cette agence à Cuzco pour que Freddy démentisse ses dires. Nous avons rerereraconter toute l’histoire et Freddy s’est engagé à nous rembourser les billets de train. Il a essayer avec la compagnie PeruRail, qui désert le train Aguascalientes-Cuzco, mais ça n’a pas fonctionné. Il s’est donc engagé à nous faire le premier versement de la moitié de l’argent (325 soles – 110$US) le lendemain. La suite du versement serait dans 1 mois et demi. Le lendemain le 6 septembre, quand nous nous sommes présentés à l’agence iPeru pour qu’il fasse le premier versement, il n’avait naturellement pas l’argent. Martin et moi, étions extrêmement tannés de cette situation et nous avons donc décidé d’aller à la Police de Cuzco. Comble de malheur, ce maudit Freddy ne veut pas que nous nous dirigions vers le centre de police ensemble. Il part donc tout seul et dit aux agentes qu’il appellera pour nous dire qu’il est rendu et que nous pouvons venir. On avait quand même été intelligent et dit aux autres qui étaient dehors de suivre Freddy pour qu’il ne s’échappe pas et pour qu’il ne dise pas des conneries à la Police. Effectivement, lorsque notre Freddy national est parti, les agentes de iPeru nous ont avoués qu’il leur avait dit que nous étions violent et que nous l’avions battu à Aguascalientes. Ouf, ça commençait à faire!!!! Nous pouvions avoir beaucoup de problèmes avec tout ça! Nous sommes donc partie en panique vers le centre de police, mais nous avons eu encore une coïncidence. Nous sommes passés devant l’agence du Trek et Luis Alberto et Antonio étaient là. Je me suis donc empressé de leur demander de nous suivre et ils sont venus volontiers. Bon, encore une fois, il a fallu que je me fâche en espagnol et que je raconte toute l’histoire aux policiers. Ouf, pas facile encore. Comble de malheur, la femme de Freddy était dans le coup et se pointe au centre de police. Le policier fini par me dire que le processus judiciaire est très long au Pérou. On comprend vite que nous ne voulons pas s’embarquer là-dedans et que nous voulons en finir avec toute cette histoire. Après consensus, je lui dis que tout est bien et que nous voulons fermer le livre de l’histoire de Freddy. De toute façon, le mal que nous voulions faire à Freddy est fait, c’est-à-dire que la Police de sa ville natale le voit et sache qu’il est un crosseur! Bon, fini pour cette histoire, les voyages forment la jeunesse.

Posted by charlie49 20:05 Archived in Peru Comments (4)

LE TREK!!!

Le troisième jour, il pris du pain, le rompit.... oups, c'est vrai on est au Pérou, pas à Jérusalem!

sunny 23 °C

Nous voici au troisième jour de notre magnifique trek. Je vous dirais que c'est le jour le plus facile que nous avons eu et que tout ce passe bien pour le moment. Tout le monde est en santé. Phil Calvé soufre un peu d'asthme, mais il réussira à nous suivre quand même. La journée est assez relaxe et nos guides nous amènent à une magnifique chute pour aller se baigner. Nous sommes très heureux de découvrir encore un fois cette magnifique partie de pays.

mini-DSC04191.jpg

mini-DSC04195.jpg

Gros Franck dans la chute. J'aime bien cette photo là. Elle me fait penser à un certain dieu grecque de mon cours de l'histoire de l'art au cégep. Mais, c'est seulement franck, haha!
mini-DSC04198.jpg

Voilà papa, c'est une photo pour toi. Premièrement, ça prouve que j'utilise ton gps depuis le début du trek et qu'il nous est bien utile. Deuxièmement, qui dit vrai, héhé!
mini-P_rou_283.jpg

Petite chute au loin, nous approchons la cité d'or.
mini-P_rou_289.jpg

Cité rock matante!
mini-P_rou_290.jpg

Ben voilà, c'est avec ce processus que nous connaissons quand même bien, nous les québécois, que les péruviens réussissent à produire de l'électricité pour toute la région de Cuzco. Selon des sources non sûres, puisqu'on parle de la parole des guides, il y aurait 2 turbines.
mini-P_rou_294.jpg

On approche du but!
mini-P_rou_295.jpg

Tout au long de cette route, je parle avec Franck de la prophétie des Andes. C'est très plaisant de parler de cette prophétie directement dans les lieux où se passe les péripéties. Ha, c'est vrai, je ne vous ait pas encore fait l'élaboration des prophéties. Soyez patient, ça s'en vient.
Tropical! Bon, on dirait que je capote ben raide sur les fleurs, haha!
mini-P_rou_297.jpg

Encore des fleurs!
mini-P_rou_299.jpg

En veux-tu, en vla!
mini-P_rou_304.jpg

Nous sommes encore sur le chemin pour se diriger vers Aguascalientes. Nous pouvons voir tout au long de cette route le Wayna Picchu, le nez de la tête de l'indien. Pour ceux qui ne savent pas de quoi je parle, regardez la section du Machu Picchu.
Minutes papillons!
mini-P_rou_305.jpg

J'aurais bien dû m'amener du chasse bébittes. On dirait qu'elles m'aiment super gros! Quelle belle marque d'affection.
mini-P_rou_307.jpg

Nous arrivons finalement dans la ville d'Aguascalientes. C'est une ville qui est maintenant pollué par le tourisme. Effectivement, c'est la ville la plus proche du Machu Picchu. Il y a de grands hotels riches de partout dans le monde. En tout cas, j'imagine que c'est ça la mondialisation. Nous sommes allés dans les bains thermaux d'Aguascalientes. J'ai été un peu déçu de ça puisque l'eau n'était pas super chaude et ça sentait le .......

Bon, je vais devoir revenir sur mon histoire avec notre chum Freddy! Martin et moi avions quelques doutes sur l'intégrité de ce monsieur. Nous avions beaucoup de plaisir avec lui, mais nous voulions quand même vérifier les prix que les autres avaient payer pour le trek. Malheur, nous nous informons et le couple espagnol a payer 160$US et les Israëliens 120 à 145$US. C'est beaucoup trop bas comparativement ce que nous avons payer! (260$US) Au début, on se disait que Freddy c'était mis un petit 20$ dans ses poches, mais si on fait le calcul, ça fait bien 800$US à la gang. Ça commence à faire beaucoup d'argent! L'histoire aussi c'est que dans le trek que Freddy la patch nous a vendu, nous étions supposés voir le Salkantay et que cela dure 5 jours quatre nuit. Maintenant, nous parlions de 4 jours 3 nuits. Le problème était maintenant dans les mains de Freddy. Martin et moi avons décidé d'aller lui parler. C'est à ce moment que le tout a commencé à ce compliqué. Freddy est un grand parleur, mais un petit faiseur. Il disait que les responsables des prix élevés étaient les gens de l'agence et il a même fait une plainte à l'office iPeru (L'office protégeant les touristes au pérou). Il disait que l'agence était fautive et que c'était tout de leur faute. De plus, il n'avait pas régler le fait que toute la gang du trek s'en allait le 4 septembre pour Cuzco et que nous, les 6 canadiens, on avait supposément une extention d'une nuit. Ça clochait! En plus, les billets de train ne fonctionnaient pas puisqu'ils étaient datés du 4 septembre. En tout cas, nous avons dit à La patch qu'il fallait qu'il arrange ça et que nous voulions rester une autre nuit à Aguascalientes pour profiter du coucher de soleil au Machu Picchu. Ce qui a été une bonne décision en passant. Maintenant, la confiance en cet homme était totalement ébranlé et c'était le début d'un déclin de l'empire Freddienne.

Bon, on décide d'aller se coucher et de penser à tout ça. L'important c'est que demain, c'est le Machu Picchu. On se lève à 4hrs pour voir la cité cachée de l'empire Inca.

Posted by charlie49 19:07 Archived in Peru Comments (1)

LE TREK!!!

Le deuxième jour, de la marche! 2 septembre 2007

sunny 25 °C

Bon, après une bonne nuit de sommeil dans la zone tropicale des Andes, nous sommes fin prêt pour affronter "El Camino" de neuf heures d'aujourd'hui. Nous débutons notre périple à Santa Maria qui se situe à 1200 mètres d'altitude. Dès 7heures du matin, nous marchons vers ce qui pourrait nous amener vers l'une des 7 merveilles du monde. Il ne faut pas l'oublier, l'acconplissement de ce Trek est le Machu Picchu. Alors, nous marchons pendant plusieurs heures essayant de s'emplir d'énergie diffusé par la nature et l'immensité des lieux.

mini-P_rou_210.jpg

Sur notre chemin, nous pouvons voir tout pleins de différents types de fleurs. Je lance un défi underground ici. Si quelqu'un est capable de me trouver tous les noms des fleurs que je vais mettre dans l'entrée de la journée du 2 septembre, je lui offre un beau souvenir du Pérou, c'est-à-dire un magnifique ensemble foulard et tuque d'alpaca! C'est à suivre.
mini-P_rou_213.jpg

Et oui, nous sommes tous là vivant sur le bord de la falaise.
mini-P_rou_214.jpg

Voici un aperçu du chemin que nous avons suivi toute la journée. Quelle merveille! Jacinthe a eu un peu peur dans cette partie du Trek. C'était pas mal haut et il fallait que tu regardes où tu mettais les pieds.
mini-P_rou_216.jpg

Réussite! Yeessssss, comme je le dis souvent.
mini-P_rou_218.jpg

Une autre fleur pour le défi.
mini-P_rou_223.jpg

Et on continue!
mini-P_rou_225.jpg

mini-P_rou_227.jpg

Est-ce que vous avez lu "Les Fourmis" de Bernard Werber? Je vous suggère ce livre fortement. Cela parle de la magnifique entraide qu'il y a entre les fourmis. Une fourmilière, c'est comme une grande famille. Toutes les fourmis travaillent pour quelle soit plus forte et fleurissante. J'ai pris cette photo en pensant énormément à ça. Voyez comment une centaine d'entre elles ont décidé de se transformer en pont pour aider celles qui transportent la nourriture. Ça c'est de l'esprit d'entraide!
mini-P_rou_229.jpg

Après notre dîner au spaguettie, héhé, je suis allé un peu me rafraîchir avec Martin dans le ruisseau qui entoure le Machu Picchu.

mini-P_rou_236.jpg

Pour les plus curieux, genre ma belle petite poulette, vous pouvez aller voir deux petits films de moi qui se fait bardasser par ce russeau.

http://www.youtube.com/watch?v=X20Tqz-GBXk

http://www.youtube.com/watch?v=72JDWta1-ls

Ha ben! Une autre fleur pour le concours underground.
mini-P_rou_239.jpg

Que de plaisir! Il a fallu traverser à travers le ruisseau dont je parlais tantôt pour aller rejoindre notre camino. Voici une petite photo de gros franck et moi.
mini-P_rou_256.jpg

Voici le lien pour le petit film:

http://www.youtube.com/watch?v=XURB8ysG_jw

Une fois rendu de l'autre côté, il ne restait que 5 minutes pour atteindre les bains thermaux de Santa Theresa. Pour un gros 7 soles, nous avons pu relaxer dans ces eaux d'environ 29-32 degrées celcius. Je me fis au spa à Gros Charland pour donner les degrées. Je sais que son spa est à 34 degrées et ce n'était pas chaud comme cela.
mini-P_rou_260.jpg
Ben oui, c'est moi!
mini-P_rou_262.jpg

Après cette détente en fin de journée, nous avons pu trouver nos quartiers dans un petit hotel modeste de Santa Theresa. J'aime bien cette photo.
mini-P_rou_263.jpg

Nous sommes allés manger un brin. Attitude ici de la troupe!
mini-P_rou_268.jpg

Voici un aperçu de ce qu'il y avait dans la soupe.
HARK, c'est écoeurant!
mini-P_rou_269.jpg

Finalement, une petite joute de carte entre Franck, Martin et moi. Ça a pris 3 levées avant que Franck comprenne c'était quoi le but du jeu. Il s'est retrouvé naturellement en mauvaise posture pour gagner! haha. On a bien rit.

Posted by charlie49 16:24 Archived in Peru Comments (1)

(Entries 26 - 30 of 38) « Page 1 2 3 4 5 [6] 7 8 »